RESTEZ AU COURANT DE NOS PROJETS, ACTIVITÉS ET ÉVÈNEMENTS

Appuyez ici pour vous abonner à nos bulletins !Bulletin d'information (Mensuel):        
Ce bulletin permet de rester informé des activités offertes à la montagne et des projets réalisés.

Bulletin bénévolat (Semestriel) :
Ce bulletin s’adresse aux citoyens qui souhaitent prendre part à l’action et aider directement à la conservation des richesses de la montagne par diverses activités bénévoles.

Bulletin Vallée Boisée (Annuel) :
Ce bulletin s’adresse aux propriétaires de boisés au sein de la Réserve de biosphère du mont Saint-Hilaire et présente les richesses et les enjeux de conservation de notre région.

Merci de vous joindre à notre communauté virtuelle!

Si toutefois vous ne désirez plus recevoir nos bulletins, veuillez remplir le formulaire en ne sélectionnant aucune des publications ou nous envoyer un courriel à l'adresse suivante : info@centrenature.qc.ca et nous vous retirerons immédiatement de notre liste d'envoi.



BULLETIN DU MOIS DE FÉVRIER 2015


CAMP DE JOUR POUR LES 4-12 ANS

Les 2, 3 et 4 mars 2015, les enfants sont invités à vivre une aventure passionnante à la montagne ! Au menu : expériences, découverte de la flore, expéditions en raquette, exploration du monde animal, bricolages, etc. (Inscription à la journée)
Renseignez-vous également pour les camps d’été …

Information et inscription :(450) 655-8448 ou info@croque-science.ca / http://www.croque-science.ca


MINÉRAUX DU MONT SAINT-HILAIRE

L’organisme « Patrimoine hilairemontais » vient de publier un bel album fort bien illustré « Minéraux du mont Saint-Hilaire, un patrimoine exceptionnel » signé par Gilles Haineault, grand amateur et expert des minéraux de la montagne. Il parle de la géologie de la montagne qui a permis la découverte de minéraux rares et parfois spectaculaires, même fluorescents. L’album est disponible au Centre de la Nature et à la librairie Citation.


PROTECTION D'UN HECTARE DE FORÊT

Au mois de décembre dernier, le Centre de la Nature a protégé une propriété d’un peu plus d’un hectare à Saint-Jean-Baptiste, dans le piémont du mont Saint-Hilaire. Sylvain Pepin a accepté de vendre sa propriété à des fins de conservation pour que ce milieu naturel soit maintenant protégé à perpétuité. Nous tenons à remercier M. Pepin pour son geste, ainsi que les centaines de membres et visiteurs qui contribuent au fil des ans au Fonds de protection des milieux naturels. Ces gestes donnent un réel coup de pouce aux efforts de conservation des milieux naturels de la région. Dans le cadre du Plan de conservation national, ce projet a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada.


QUI SONT NOS VISITEURS ?

Une équipe d’étudiants de l’université McGill a fait, l’automne dernier, une recherche sur les visiteurs de la montagne, leurs préférences et leur appréciation. Les étudiants ont parlé avec des visiteurs, membres et non membres, randonneurs des weekends et de la semaine.
Voici quelques résultats de la recherche : 

o Pour les non-membres, les weekends d’automne sont les moments préférés pour une visite de 2 à 4 heures. Les motifs de leurs visites sont l’exercice et le contact avec la nature. Ils préfèrent les sentiers du Pain de sucre, de Dieppe et le sentier Rocky. Ils préfèrent des sentiers tranquilles, étroits, pas trop bondés et longs. Leur appréciation du contact avec la nature est encore plus grande après la visite. La page Web du Centre de la Nature est leur première source d’information sur la montagne.

o Les membres préfèrent la semaine pour de longues randonnées, plutôt solitaires. Les visiteurs se sont dits très satisfaits des services offerts aux visiteurs, surtout la propreté.


À LA RECHERCHE DES BRYOPHYTES CORTICOLES

Les chercheurs du Centre de la Nature parcourent cet hiver les érablières de la montagne pour récolter des bryophytes, communément appelées « mousses » (Photo d’entête). En effet, celles-ci sont présentes à longueur d’année sur les troncs d’arbres. Pour être identifiées, elles doivent être inspectées sous le microscope. Les bryophytes de la montagne ont déjà été étudiées dans les années 60, mais depuis, plus aucune étude n’a été faite. Les chercheurs comptent voir si les espèces observées il y a 50 ans sont toujours présentes sur la montagne et voir s’il y en a des nouvelles, voire même des rares! Une meilleure connaissance de ces plantes nous aidera à mieux comprendre leur habitat et ainsi mieux les protéger. Dans le cadre du Plan de conservation national, ce projet a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada.


LONG SOMMEIL SOUS LA NEIGE

Le vrai sommeil hivernal est réservé aux petites bêtes. Ces hibernants comme on les appelle, se roulent en boule pour garder le maximum de chaleur, puis leur rythme cardiaque passe de 350 battements à la minute au nombre incroyable de 3 battements à la minute. La température du corps plonge de 35 degrés à 2 degrés, la respiration devient très lente, le sang coule comme de la mélasse. Ce lourd sommeil leur permet de survivre sans grosses dépenses d’énergie. Les tamias se réveillent quand même périodiquement pour manger et, bien sûr, éliminer les déchets. Ce qui est remarquable est que 90 pour cent de la perte de poids a lieu durant ces courtes périodes de réveil et non pas durant leur sommeil. Que notre montagne est belle en toute saison !


PENSÉE POUR FÉVRIER

« Quelle chose étrange que la propriété, dont les hommes sont si envieux ! Quand je n’avais rien à moi, j’avais les forêts et les prairies, la mer et le ciel bleu; depuis que j’ai acheté cette maison et ce jardin, je n’ai plus que cette maison et ce jardin.» Alphonse Karr, auteur français.


Droit d'auteur © 2012 Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire


Crédits photos: Françoise Coté - Joan Ouellette - Daniel Cyr - Jacques Messier - Mireille Meister - Andre-Paul Therrien

Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!