LA CONSERVATION

Cette montagne est la seule parcelle qui a survécu de la magnifique forêt qui couvrait toute la Vallée-du-Richelieu au moment où Samuel de Champlain et les premiers colons français passaient sur le Richelieu, il y a 400 ans. Sur cette montagne poussent d’ailleurs des arbres assez vieux pour avoir pu saluer les premiers visiteurs européens. En se promenant sur le Mont Saint-Hilaire on visite un véritable monument naturel qui nous parle de la forêt et de ses habitants d’il y a plus de 5 siècles.

Voilà ce qui explique pourquoi on trouve tant de défenseurs de cette richesse, à commencer par le Brigadier Andrew Hamilton Gault qui la considérait comme son bien le plus précieux. En 1957, le brigadier a d’ailleurs donné la montagne à l’Université McGill, à condition qu’elle soit préservée intacte pour les générations futures. Les randonneurs de nos sentiers partagent ce respect pour la montagne en ramenant avec eux leurs bouteilles de plastique, papiers-mouchoirs et autres articles qu’ils ont apportés pour leur visite. « Ne touchez pas à notre montagne » n’est pas un slogan vide, mais l’expression d’un attachement profond.

À tous les ans, le Centre de la Nature met en œuvre de nombreux projets de conservation et de restauration de la montagne qui touchent les aires d’accueil, les sentiers et certains endroits endommagés. Le Centre se préoccupe également activement de la zone verte autour de la montagne, car les vergers et les terres agricoles qui l’entourent forment une zone de protection.

Pour en savoir plus, veuillez visiter la section "PROJETS DE CONSERVATION".

Les surveillants du territoire sont appelés à utiliser le formulaire suivant : "Surveillance territoire".



Voici quelques projets réalisés...


Historique_Conservation
                  201715 MILLIONS DE PIEDS CARRÉS DE MILIEUX NATURELS PROTÉGÉS EN 15 ANS!

Le 13 septembre dernier, la Ville de Mont-Saint-Hilaire et le Centre de la Nature ont tenu un évènement conjoint pour souligner la protection et la conservation des milieux naturels dans le piémont du mont Saint-Hilaire.

Lors de cet évènement, la Ville a annoncé l’acquisition à des fins de conservation du plus grand terrain depuis le don du brigadier Gault à l’Université McGill en 1958, ainsi que l’acquisition d’une propriété boisée ayant appartenu à la même famille depuis plus de six générations.

À la fin de 2018, ce sont donc plus de 150 hectares de milieux naturels qui auront été protégés à perpétuité dans le piémont du mont Saint-Hilaire.

Traverse de tortuesDÉCOUVREZ LA TORTUE SERPENTINE...

La tortue serpentine est la plus grosse et la plus impressionnante de nos tortues d’eau douce. Son nom lui a été donné à cause de son long cou rappelant la forme d’un serpent. Sa grande taille, sa longue queue dentée et sa carapace épaisse lui donnent des airs de créature préhistorique qui la rendent facilement reconnaissable. Son plastron (face ventrale de la carapace) est réduit et ne lui permet pas de se cacher complètement dans sa carapace, ce qui la rend plus vulnérable aux prédateurs. Cela explique en partie son comportement agressif lorsqu’elle se sent menacée. Il est donc important, pour son propre bien (et pour le nôtre), de l’observer d’une certaine distance lorsqu’on la rencontre.
 Pour en savoir plus ...


Lichen MSH

DES LICHENS RARES SUR LA MONTAGNE

Ces dernières années, Arold Lavoie, botaniste au Centre de la Nature, a commencé à recenser toutes les espèces de lichens de la montagne. Au total, 161 espèces ont été dénombrées. 10 de ces espèces n’avaient encore jamais été recensées au Québec, voire même au Canada!

Les lichens sont des organismes résultant de la symbiose entre une algue et un champignon. Le champignon procure à l’algue un abri alors que l’algue, via la photosynthèse, nourrit le champignon. Les lichens sont reconnus pour leur diversité de formes et de couleurs. Ce sont des bio-indicateurs de la pollution atmosphérique.  Le Centre de la Nature, avec l’appui financier du Gouvernement du Canada, compte poursuivre son étude sur les lichens du mont Saint-Hilaire.

Inventaire des
                        arbres

PARTICIPEZ À L'INVENTAIRE DES ARBRES


La Ville de Mont-Saint-Hilaire et le Centre de la Nature sont fiers de vous présenter l’inventaire des arbres présents sur le territoire. Les arbres publics des parcs et des rues de la Ville, et tous les frênes présents en devanture de maison ont été recensés.

Plus de 14 000 arbres ont été répertoriés.

Vous êtes également invités à identifier vous-mêmes les arbres de votre terrain.
Entrez votre adresse ou cliquez sur les points pour découvrir quels arbres s’y trouvent !


Milieux naturels
                          RBMSH

DÉCOUVREZ LES MILIEUX NATURELS DE LA
RÉSERVE DE BIOSPHÈRE DU MONT SAINT-HILAIRE


Depuis plus de 15 ans, le Centre de la Nature et ses partenaires travaillent à la protection des milieux naturels sur le territoire de la Réserve de biosphère du mont Saint-Hilaire.

Plus de 1 350 hectares de milieux naturels sont protégés en piémont et dans les corridors forestiers du mont Saint-Hilaire. Près de 1 200 hectares de milieux humides ont été répertoriés à ce jour sur le territoire.




Dessin de
                            chauve-sourisRECHERCHES SUR LES CHAUVES-SOURIS

Les employés du Centre de la Nature et de la Réserve naturelle Gault de l’Université McGill ont enregistré, puis analysé, des cris de chauve-souris. Le détecteur a été installé pendant 50 nuits à 16 sites différents. Dans le cadre du Plan de conservation national, ce projet a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada.

Jusqu’à maintenant, six des huit espèces de chauves-souris du Québec ont été identifiées. Cependant, plusieurs de ces espèces sont maintenant menacées de disparition. Depuis 2010, un nombre alarmant de chauves-souris sont affectées par le syndrome du museau blanc. Ce champignon se dépose sur le museau et les ailes des chauves-souris, ce qui les force à se réveiller durant l’hibernation. Cette dépense énergétique imprévue empêche la chauve-souris de survivre jusqu’au printemps.


LES MILIEUX HUMIDES DE LA RÉSERVE DE BIOSPHÈRE DU MONT SAINT-HILAIRE

Les milieux humides ont longtemps été des mal-aimés. Pour les faire disparaître, on les a remblayés ou bien drainés. On les considérait comme des foyers à mouches noires et à maringouins. Pourtant, les marais, les marécages, les tourbières et autres milieux humides jouent un rôle primordial dans l’environnement. Ils réduisent les risques de sécheresse et d’inondation en plus d’abriter une faune et une flore que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Grâce au soutien financier de la Conférence régionale des élus de la Montérégie Est et d’Environnement Canada, le Centre de la Nature a recensé plus de 160 milieux humides représentant une superficie totale de 1050 hectares.

Cliquez-ici pour consulter le guide "Les milieux humides de nos forêts".




Lien vers site "Réseau
                            Nature"

RÉSEAU NATURE

Le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire et Nature-Action Québec vous invitent à découvrir Réseau Nature, un répertoire de projets inspirants d’ici et d’ailleurs qui nous permettent de vivre la nature au quotidien. En tout, plus de 65 projets dynamiques, réalistes et applicables au sein de votre communauté vous y sont présentés.

Découvrez ces exemples, joignez-vous à eux,
mettez en œuvre un projet nature dans votre communauté et partagez vos réussites.

Cliquez ici pour découvrir les projets


Guides - Réseau nature

GUIDES POUR AUGMENTER LA VALEUR ÉCOLOGIQUE DES ...

Dans le cadre du projet Réseau Nature financé par la Conférence régionale de élus de la Montérégie Est, le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire et Nature-Action Québec ont produits trois guides d'information.
Cliquez sur le titre de chaque guide afin d'en consulter la version pdf.

1) Milieux naturels en terres agricoles, des outils pour les comprendre et les protéger
2) Importance des terres oubliées : recommandations pour augmenter la valeur écologique des terres marginales
3) Vélo encore plus vert : recommandations pour augmenter la valeur écologique des aménagements cyclables


Droit d'auteur © 2012 Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire


Crédits photos: Françoise Coté - Joan Ouellette - Daniel Cyr - Jacques Messier - Mireille Meister - Andre-Paul Therrien

Faire un
                            don maintenant par CanadaHelps.org!